En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

Retour Accueil
frendees
Décembre 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

« Quand souffle le vent de la mort »

Le ravin de la mort est un vallon encaissé, orienté d'est en ouest et qui, à la limite des communes de Saint-Cyr et de Vouneuil sur Vienne, borde au sud le parc du Château de Moussais. Il est traversé par le chemin qui, de Poitiers à Cenon, suit le tracé de l'ancienne voie romaine. Une descente rapide et plusieurs virages rendent en cet endroit le parcours accidenté.

vent
 
On sait que le Poitou fut la rencontre du Nord et du Midi. Il est certain qu'aucun envahisseur, qu'il soit Celte, Romain, Wisigoth, Franc, Normand ou Anglais, n'a laissé autant de souvenirs chez nous que le Maure.
 
 

Sur les lieux de la rencontre, la terreur de celui-ci est telle dit-on, qu'elle a donné naissance à la légende du « Vent de la mort ». Ce vent souffle en rafale chaque samedi d'octobre, dans cette vallée de Moussais qui vit l'affrontement de l'Orient et de l'Occident. Nul audacieux n'a osé construire dans ce lieu maudit. Si par hasard, un inconscient traverse avec son troupeau le vallon à l'heure où le vent s'engouffre en tornade, malheur à ses bêtes et à lui-même. Tous les êtres vivants sont atteints de maux et d'arthrose incurable, s'il a eu l'imprudence de l'oublier ce jour-là dans la petite vallée. On dit encore que la malédiction frappe jusqu'aux automobilistes incrédules. Ces derniers perdent les roues de leurs voitures ou se tuent dans des accidents effroyables.

Si l'on en croit certains historiens, c'est par ce « ravin de la mort » que le comte Eudes et ses Aquitains seraient parvenus jusqu'au camp arabe, le soir de ce fameux 17 octobre.
 
La suite du combat, nous la connaissons par l'histoire. Abd-er-Rhaman est tué et ses troupes se dispersent.

La légende du Vent de la mort semble, aujourd'hui, être tombée dans l'oubli.

Lien utile :
Mentions Légales:Sources bibliographiques